francs-macons-resistants

| Francs-maçons résistants - Lyon 1940-1944

 

 Ce site a pour objectif de parler de l'implication des francs-maçons  dans la Résistance lyonnaise et de présenter le livre qui vient de paraître "Francs-maçons résistants - Lyon 1940-1944".

 

 

 

 

Par-delà l’attrait et le mystère que suscitent, hier comme aujourd’hui, la franc-maçonnerie, on oublie souvent la forte implication des francs-maçons durant la Seconde Guerre mondiale dans la Résistance. A Lyon, cité surnommée « Capitale de la Résistance », leur rôle a été décisif. L’appartenance maçonnique des nombreux cadres de la Résistance a souvent été passée sous silence. Soit que les familles n’eurent pas apprécié que l’on dévoile cet aspect de la biographie de leur parent, soit que ce soient les Frères (appellation des francs-maçons) euxmêmes qui aient souhaité conserver une certaine réserve quant à leurs choix et engagements.On a ainsi oublié l’appartenance à la franc-maçonnerie d’Albert Chambonnet, chef de l’Armée secrète de la région R1 et futur Compagnon de la Libération, de Paul Guivante et de René Pellet chefs successifs du réseau Marco-Polo, du couple Vansteenberghe du mouvement Franc-Tireur et de tant d’autres. Ce livre – dictionnaire biographique comportant plus d’une centaine de notices - essaie de réparer cette omission de l’histoire, tentant de croiser des données strictement maçonniques et inédites avec des sources historiques relatives à la Résistance lyonnaise et nationale.